prenez RDV au : 06 19 55 17 67

60 Route de Mazaugues, 83470 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

( 15 min de Brignoles, 30 min d’Aix ou d’Aubagne, 50 min de Marseille ou de Toulon )

Le zona, quésaco ?

par / dimanche, 20 septembre 2020 / Publié dansetiopathie / etiopathe, Pathologies

Le zona ou herpes est un virus exclusivement humain, il est la réactivation du virus de la varicelle.
Il semble que 15 % des personnes ayant eu la varicelle développent un zona dans leur vie.

Comment se manifeste-t-il ?

Phase 1 :

On ressent d’abord une douleur cuisante ressemblant à une brûlure.
Souvent la personne pense s’être fait piquer mais ne voit rien sur la peau.

Phase 2 : 

Puis 24/48h après, une éruption vésiculeuse apparaît le long du trajet d’un nerf, sur un seul côté du corps. Ces vésicules peuvent ou non démanger, mais restent cuisantes, et sont remplies d’un liquide transparent très contagieux pour les personnes n’ayant jamais eu la varicelle !!!

Phase 3 : 

Dans le cas d’une guérison rapide, des croûtes restent environ une quinzaine de jours pour ensuite laisser la place à des petites marques claires qui disparaîtront en quelques semaines.

Phase 4 : 

Possibles douleurs persistantes dites algies post-zostériennes qui peuvent perdurer, dans le cas de prise en charge tardive, chez les personnes âgées ou chez les immunodéprimés.

Pourquoi se met-il en place ?

Les virus herpétiques se tapissent en sommeil dans certain(s) ganglion(s) nerveux à la suite de la primo-infection : la varicelle.
L’infection latente peut se réactiver sous l’effet d’un facteur déclenchant comme une fatigue importante ou un gros stress émotionnel.
Des lymphocytes appelés lymphocytes T vont être détruits, entraînant des conditions favorables à la réactivation du virus herpétique.

Pourquoi sur un territoire nerveux particulier et pas un autre ?
Les hypothèses et expériences laissent à penser que c’est le territoire où lors de la varicelle, l’individu en se grattant fortement aurait créer une lésion cutanée suffisante pour contaminer le nerf cutané de ce territoire, et par conséquent aurait infecté le ganglion nerveux correspondant.

 Traitement possible ou non dans votre cabinet de Saint-Maximin-la- Sainte-Baume ?

Un élément fondamental permettra ou non la réussite du traitement : la prise en charge rapide de votre zona.
Si le zona est pris en charge dans les 4 jours après l’apparition des vésicules, les chances de succès du traitement sont maximales.
Dans le cas ou les vésicules sont datées de plus de 5 à 6 jours les résultats sont plus compliqués à obtenir, tout du moins pour ne pas conserver de douleurs par la suite.
En bref, ne retenez qu’une chose : le zona ça n’attend pas !

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu, et/ou à m’envoyer un message http://alexandrefouilhoux.cabinet-etiopathie.fr/contact/ si vous avez des questions.
À bientôt pour une prochaine info santé avec votre Étiopathe/Ostéopathe de Saint-Maximin !

TOP